Hommage à Mercedes Sosa - Dimanche 28 mars à 18h aux Musicophages

Publié le par L'Ebranleuse

L'ébranleuse présente
le prochain Dimanche de L'ébranleuse

 le 28 mars 2010 à 18h
aux Musicophages
(6 rue de la Bourse, Toulouse)
Entrée Libre
Restauration sur place


mercedes_sosa-1.jpgHommage à Mercedes Sosa 

En octobre 2009, une des voix les plus symboliques de l'Amérique du Sud s'est éteinte. Une voix chaleureuse et puissante, une voix engagée auprès des peuples et des résistances latino-américains, celle de la grande chanteuse argentine Mercedes Sosa.

L'Ebranleuse a souhaité lui rendre hommage à sa manière et lui dédie donc son prochain dimanche de L'Ebranleuse. 

Cette femme qui s'était battue pour la reconnaissance du folklore des peuples indigènes, qui avait fait revivre les chansons de la grande poétesse chilienne Violeta Parra, qui avait redonné vie à de nombreuses chansons populaires d'Amérique du Sud au bord de l'oubli, est devenue notre patrimoine, et celui de bien d'autres.

Retrouvez plus d'infos sur Mercedes Sosa ici.

Mercedescantoradvdfront.jpg

Au programme

Projection du documentaire
"Cantora, un viaje intimo"


Reportage autour de l'enregistrement de son dernier disque "Cantora", sur lequel elle avait invité de nombreux artistes du continent sud-américain, de Caetano Veloso à Shakira, de Calle 13 à Soledad Pastorutti et bien d'autres. 


Suivie d'une
Session musicale
avec Gabriela Barrenechea
  
 
gabriela portrait
La France fut d'abord sa terre d'exil et lorsque Gabriela chante Pablo Neruda et Gabriela Mistral, elle affirme avec fierté son appartenance culturelle au Chili où elle est née. Mais Gabriela s'est aussi laissée séduire par Prévert ou Mac Orlan, Barbara ou Pierre Perret. Son répertoire s'est enrichi de chants et de musiques séfarades (Trio Morenica), et la mezzo-soprano, la musicienne est devenue comédienne. Entre la chanson populaire ou le chant classique, la chanson à texte ou la comédie, il n'existe pas de barrière, Gabriela "es todo eso".
Visitez son myspace.




A voir

Un extrait du documentaire "Cantora":





fly_28mars_ok.jpg

Commenter cet article