Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'ébranleuse propose

Publié le par L'Ebranleuse

Débat en non-mixité sur le viol

 

Lundi 27 juin à 20h00 à la salle du 17 (case de santé)

17 place Arnaud Bernard, Toulouse.

 


A partir de nos expériences et de nos analyses individuelles et collectives, discutons ensemble du viol.

 

Comment le vit-on ? Une menace, une peur, un risque, une honte, une sanction, l a culpabilité, la colère … ? C’est quoi le consentement ? Quel est le rôle du viol dans nos sociétés patriarcales ? Comment lutter contre ?

  

Beaucoup de questions qui nous animent en tant que femmes, féministes, lesbiennes et qui sont pourtant taboues ou trop souvent identifié comme des phénomènes individuels et psychologiques.

 

Venez en discuter avec :

 

Amandine Fulchiron, féministe, qui vit au Guatemala et travaille depuis 13 ans dans une association communautaire guatémaltèque auprès de femmes victimes de viols aujourd’hui et pen dant la guerre civile. Auteure de l’ouvrage « Tejidos que lleva el alma, memoria de mujeres mayas ».

Avec la participation d’APRISS (association pour la réduction des risques et l’information sur la sexualité).

 

 db_image321.jpg

 

 

N'hésitez pas à diffuser l'information.

Partager cet article

Repost 0

L'ébranleuse présente

Publié le par L'Ebranleuse

Du 23 au 25 Juin 2011

L’association l’Ebranleuse fait son festival

au Théâtre du Fil à Plomb*


visuel festival ebranleuse 2011 web

 

Pendant trois jours, une programmation pluridisciplinaire, des temps de rencontres, et des regards multiples : critiques, sensibles, engagés, graves, humoristiques, ou grinçants…

 

Notre envie est de proposer des espaces de convivialité et des temps de réflexions féministes autour de femmes artistes, favoriser des prises de parole culturelles, politiques, et artistiques… « L’Ebranleuse » … parce qu’on est féministes et qu’on veut ébranler à notre manière les rapports entre femmes et hommes dans la société, et le faire à travers les expressions artistiques et culturelles de femmes.

 

Programme

 

Jeudi 23 Juin

 

18h - Apéro d’ouverture : Scène ouverte de femmes

 

Vous êtes musicienne, comédienne, slammeuse ? Vous avez un texte, une chanson ou un air à partager ? Venez participer à la scène ouverte de L’Ebranleuse, qui laisse place aux femmes et à leurs univers pour ouvrir cette 1ère édition du festival de L’Ebranleuse. Inscrivez-vous jusqu’au 17 juin à lebranleuse@gmail.com.

20h30 - Soirée Télédebout

34432 154520277914622 100000699521235 322951 6530055 n

 

 

 

 

"Télédebout" est une web tv  féminis  te de Toulouse, qui a choisi de donner à voir "le féminisme en image pour tous les âges". A travers des reportages, interviews, courts-métrages autour des problématiques de rapports hommes-femmes, elle propose une fenêtre inédite sur les luttes et actualités féministes, d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs. L’Ebranleuse et Télédebout proposeront une sélection de vidéos qui font sens.

 

Vendredi 24 juin

 

18h - Rencontre-débat : Parcours de femmes dans le milieu culturel

 

A travers des échanges d’expériences de femmes artistes, techniciennes, travailleuses dans le spectacle vivant, l’idée de cette rencontre est d’explorer la question des rapports femmes-hommes dans le champ culturel et artistique. En quoi reproduit-il, comme l’ensemble des domaines de la société, le modèle patriarcal dominant, en quoi il peut, aussi, contribuer à faire évoluer ces rapports de genre et les représentations stéréotypées sur la place des hommes et des femmes dans notre société ?

 

20h30 - Théâtre : « La Gnôle de la tante Christine est imbuvable »

par la Cie red Rabbit Theatre

 

par la Cie Red Rabbit Theâtre. Théâtre bouffon.

Comédiennes : Julie Maingonnat et Jayne walling ;
Metteur en scnène : Balthazar Gautlier

Durée : 70 min

 

Affiche La Gnôle sans dates

Après des années de mise à l'écart de la société, deux bouffons reviennent incarner crûment les rôles de Marie et Elizabeth... qui viennent de se faire engrosser par l'opération du Saint Esprit.

Ces charmantes demoiselles viennent raconter les dessous de cette affaire avec une truculence cinglante et des blagues rugueuses. Cette comédie sarcastique vous emportera aux tréfonds des cieux.

La compagnie "Red Rabbit Theatre" s'inspire de ces découvertes lors d'un stage de bouffon effectué dans l'école de l'auteur même. Cette pièce leur avait été proposée dans le cadre de leur apprentissage. On a vite à penser que cette pièce est un blasphème, mais à travers ce contexte biblique la réelle cible est l'homme qui, dans sont machisme, voit la femme de manière aussi bien docile qu'idiote, un objet dont ils croient pouvoir se servir à tort et à travers.

 

 

 

Suivi de Danse: « Love and Revolver » par la Cie Les Alliées Nées

 

 

Idée originale : Mathilde FLORES. Mise en scène : Mathilde FLORES, Dorothée LIAUZUN. Chorégraphie et interprétation : Stéphanie DORE, Mathilde FLORES, Amélie JOUSSEAUME, Laure THOUAULT. Musique : Rez. Durée : 14 min.

 

Cette jeune Cie, 100% féminine, présente un extrait de leur pièce "Love and Revolver" : 4 solos évoquant 4 caractères différents liés par la même histoire.... 4 femmes trompées, trahies que la vie a fait se rencontrer afin d’assouvir leur vengeance.

"Love and Revolver" retrace le destin de ces personnages sous forme de polar, en passant de l’individualité de chacun à leur complicité, leur alliance...

La féminité, la danse (Hip-Hop, Modern’Jazz, Orientale), la musique, le texte et les images enrichissent cette pièce, nous faisant passer du tragique à l’hilarité...

 

 

 

 

Samedi 25 juin

 

18h - Apéro : One-woman-show avec Solène


Elle proposera des extraits de son spectacle "J’en ai pas l’air"

 

20h30 - Concerts

 

1ère partie La Chorale de L’Ebranleuse

 

Durée : 40 min.

Retrouver des extraits de la Chorale sur Youtube

 

100_1388.jpg

 

Une chorale de femmes, pour se retrouver, pour créer, et pour le symbole aussi. En compagnie du chef de choeur Reynier Silegas Ramirez, la chorale choisit son répertoire collectivement et s’attache à explorer l’héritage musical des femmes. Cette chorale est une des mille manières de se réapproprier la culture, une culture populaire et résistante, internationale et vivante.

 

 

2 ème Partie Cecilia en vivo 

 

Cecilia-guitareregalade-.JPGLes femmes guitaristes de flamenco dans le monde se comptent sur les doigts d'une main ; Cécile Briavoine se forge dès l'âge de 11 ans les muscles pour maîtriser les techniques et les modulations de son instrument, élève du Maestro Manolo Sanlucar, elle devient «Cecilia» pour sa nouvelle «famille» flamenca, qui se construit sur son «bonnefemme» de chemin : sa guitare et sa voix pour bagages. Elle se produit sur les scènes internationales, en solo ou avec la «familia», offrant un spectacle «crépitant» («Chispeando»), créé et inspiré par sa vie de passion pour un flamenco qui retrouve sous ses doigts et dans sa voix une pureté originelle et traditonnelle mais aussi la dimension universelle d'un Art qui «voyage» et vit dans le monde entier...

 

+ Soirée Dj’ettes

Madame Zaza

Alice Boring


 

 

Tarif : 1 soir : 5 Euros / Pass 3 soirs : 10 Euros

*Théâtre le Fil à Plomb, 30 rue de la chaîne, Toulouse

 

 


Partager cet article

Repost 0